A la rencontre des Vikings

Peuples nomades objets de toutes les légendes et fantasmes, qui sont réellement les Vikings ?

Bouclier viking

D’où venaient les vikings ?

Avant toute chose il faut se placer dans le temps, en effet les vikings tels que nous les connaissons au travers de l’histoire, ont vécus entre les années 700 à 1100 environ. Et ces derniers sont originaires de Scandinavie qui comprends 3 pays : le Danemark, la Suède et la Norvège.

En effet vers les années 650 ils furent contraints de s’exiler vers de nouvelles terres au vu d’une importante croissance démographique. C’est ainsi que l’épopée sanglante commença.



Qu’est-ce qu’un « viking » ?

L’étymologie du mot « viking » désigne une expédition maritime ayant pour objectif de s’enrichir. Ce therme a donc rapidement été utilisé pour catégoriser ces voyageurs marginaux.

Avant de devenir ce déterminant populaire désignant un homme nordique barbu aux allures barbares, être « viking » était d’abord un mode de vie.

En effet cela désignait un explorateur, un commerçant et même un pirate. Donc toute personne en marge de la société souhaitant explorer les horizons outre-mer et gagner sa vie légalement (artisanat, commerce) comme illégalement (pillages, vols) était considérée comme viking.

Mais très vite ce mode de vie a dérivé et s’est transformé en aventurier des mers, pilleur, barbare, tueur, pirate, etc... Nous allons voir pourquoi... 

Du viking explorateur, ouvrier, marchand, marin en passant par le barbare assoiffé de richesse


Les vikings étaient considérés avant tout comme de talentueux artisans et marchands. En effet ils étaient réputés pour leurs connaissances et savoirs artisanaux, et étaient loins d’être dépourvus d’éducation.



Les anthropologues ont appris par la suite que certains groupes de vikings colonisaient des lieux afin d’y cultiver la terre, élever du bétail et s’adonner à des activités artisanales. C’était donc d’excellents travailleurs.


D’ailleurs à l’heure actuelle nous pouvons encore contempler d’incroyables vestiges liés à leur coutume, que ce soit les fameux casques ornés de cornes, mais surtout leur savoir faire nous a laissé de nombreux bijoux.


Les précieux bijoux et ornements Vikings

bracelet viking marteau thor odin


Parmi ces bijoux, l’incontournable bague ou anneau qui a traversé le temps sans jamais sortir des coutumes quelles qu’elles soient (anneau de mariage par exemple).
Et ces anneaux ont des significations divines qui, a l’époque des viking, étaient symboliques car représentaient les dieux nordiques.


Un de ces anneaux faisant parti des plus populaires est la bague du Dieu Odin. Odin étant le dieu des dieux, père de Thor et dieu principal de la mythologie nordique, c’est donc en toute logique que sa bague autrefois forgée par des nains reste le bijoux ayant l’attribut magique le plus incroyable.

En effet cet anneau appelé Draupnir, avait la faculté de se reproduire toutes les neufs nuits afin de se décupler en huit exemplaires. Selon la légende c’est ainsi que le chiffre « neuf » vu le jour (car arrivé au jour « neuf » il y avait huit anneaux « neuf », ce renouveau a donc donné son nom à un chiffre).



Leur savoir faire était donc basé sur des connaissances divines et religieuses, et ainsi ils se démarquaient grâce à des parures ornés d’argent et d’or et forgés selon des coutumes ancestrales. 
Les colliers en dents d'animaux étaient également très souvent retrouvés au cou des guerriers, la plupart du temps ces colliers rappellent le souvenir d'une bataille ou d'un combat contre un animal sauvage.




Collier "La dent de Ragnar"




L’art de la guerre, partie intégrante des coutumes vikings


Vers les années 700, leur épopée d’exploration commença donc, et s’en suivi peu à peu une multitude d’actions plus ou moins violentes, mais il fut avéré que ces actes augmentaient significativement.


Le viking barbare, cruel et destructeur est réellement né en 793 après un assaut effectué sur le monastère de l’île anglaise de Lindisfarne.
En effet ce pillage fut sanglant et d’une violence inouïe mais surtout, un genre nouveau de violence. Cette réputation de barbare se vu donc décuplée après cet acte.

L’épopée sanglante commença et les pillages en quête de biens matériels prirent une très grosse ampleur. En effet étant donné que les biens matériels étaient pour eux très symboliques, et donc deux solutions s’offrirent à eux : acquérir ces biens par l’artisanat, ou alors les prendre aux autres populations.
Ce choix fut donc fait et la soif de pouvoir et de richesse connut une croissance exponentielle. 

Laisser un commentaire